vendredi 11 mai 2007

Blondinettes. Pas si midinettes.

En deux jours, un peu par hasard, je revois ces deux films, si semblables, si forts :

Un été en Louisiane (the man in the moon)

200px_Man_in_the_moonposter

et

My Girl

my_girl_ver2

J'avais souvenir d'images, d'univers, de jupes qui tourbillonnent, de tubes motown, de plongeons dans l'eau sombre un jour de grande chaleur, de mains qui glissent sur le bois poli, de premiers baisers, de secrets doux comme du velours. J'avais souvenir de films légers et enfantins. Ils sont tous deux lourds d'émotions et de drame. On en ressort fort et déstabilisé à la fois.

Posté par Diane Groseille à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


jeudi 10 mai 2007

Prete-moi ta main.

Pour rire,
pour pleurer,
une alchimie parfaite qui fait de ce film
un petit bijou d'humour et d'émotion.

Et une Charlotte, ma Charlotte,
plus belle et époustouflante que jamais.

3767

Posté par Diane Groseille à 22:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 7 mai 2007

Jeu de pistes.

Mise à jour et nouvelles photos sur petit nid.
Je vous préviens parce que c'est le début
et que vous n'êtes pas encore habitués,
mais après faudra vous débrouiller tout seuls,
comme des grands,
non mais oh !

aneth

Posté par Diane Groseille à 22:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

La bonne idée du jour.

Pour ceux qui ne connaissaient pas encore,
un site de dons, pour éviter de jeter tout,
Parce que ça peut toujours servir à quelqu'un,
rien ne se jette, tout se recycle...

ça s'appelle Conso récup'
et ça vaut le détour...
Si vous faites vite, vous aurez peut-être encore la possibilté de tomber
sur cette annonce de don d'un ami qui s'appelle Piaf.
Toi aussi, donne tes amis quand ils ne te servent plus à grand'chose, ça fera des heureux...

Posté par Diane Groseille à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 28 avril 2007

Joseph.

Pour ceux qui ne l'avaient pas encore vu, sur M6, sur Youtube ou ailleurs, faites vous plaisir...

Posté par Diane Groseille à 19:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


H2O. Enfin.

Hier soir, premières gouttes de pluie depuis des semaines sèches.
Sont venues s'écraser sur la ville.
Odeur métalliques et minérales.
Parfum de libération.
Et ce matin, en longeant la place du marché
bondée de sourires, de couleurs, de parfums et de ragots,
j'ai senti mes mains moites,
et mes cheveux boucler par cette humidité
encore en suspension dans l'air.

Pas d'alarme et pas de surprise

Silence, silence

J'aurais une vie tranquille

Une si belle maison, un si beau jardin.

gros_plan_romarin

Posté par Diane Groseille à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 20 avril 2007

Etranges espèces...

Je me décide enfin à mettre en ligne les photos de ce que je n'ai pas su identifier dans mon jardin. Le Monsieur qui s'en occupait n'y est pas revenu depuis presque deux ans. Il avait planté de nombreux arbres fruitiers, mais il y a plusieurs trucs un peu particuliers que je n'arrive pas à classer. A vos com'...

mauvaise_herbe
Une première plante qui a failli partir dans le débrousaillage,
elle reste au ras du sol,
elle présente des feuilles longues et rouges.

cerise
Un arbre fruitier que je ne parviens pas à identifier.
Il ressemble à un cerisier, mais ses branches montent trop vers le ciel.

chou
Une espèce de chou,
planté au pied du  pommier,
qui est monté en petites fleurs blanches depuis la photo.

cocc_
Un pêcher me semble t-il,
mais je ne suis pas sûre de mon coup.

figues
Figues ?

groseille_framboise
Framboisier ?

Posté par Diane Groseille à 09:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 18 avril 2007

Seulement en rêve.

Only in dreams de Weezer.
Redécouvert, sorti d'un petit tiroir poussiéreux grâce à ce blog.

Un petit intermède musical,
selon moi, la montée en puissance d'un orgasme,
faite de notes de musique.
Par pitié, montez le son
fermez les yeux et
écoutez le jusqu'au bout.
C'est une vraie jouissance.
Nostalgie de mes années de lycée.

oeil

Et en bonus, Say it aint so. Toujours de Weezer.

Posté par Diane Groseille à 16:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 16 mars 2007

Eclairages V.

dans_la_lumi_re

maudfontenoy

J'ai partagé les derniers jours l'émotion, la satisfaction de cette femme qui a su, pour la beauté du geste, passer quatre mois en mer, par tous les temps, bravant les tempêtes et la fureur de l'océan, pour avancer, pour progresser, pour sortir si grande de cette aventure, pour aller au bout de son rêve, pour dire à tous ceux qui pensait que c'était impossible "je l'ai fait".

dans_l_ombre

Je regarde navrée toutes les chaînes de télévision relayer ce feux d'artifice spectaculaire.

Dans la soirée, des feux de bengale rouge ont embrasé les 300 kilomètres de la nouvelle ligne à grande vitesse TGV-Est. A 20h00 précises, des torches placées tous les 100 mètres, allumées par tronçons de 3 km toutes les deux secondes, ont été allumées. La totalité de la ligne a été éclairée en 3 min 20 secondes, les illuminations se propageant à plus de 5000 km/h, faisant de ce spectacle le plus long et le plus rapide feu d'artifice du monde, selon ses organisateurs.
 
Au passage de la lumière, trois spectacles pyrotechniques ont été déclenchés sur des ouvrages de la ligne: le viaduc de l'Ourcq (Seine-et-Marne), la passerelle de la gare Champagny-Ardenne (Marne) et le viaduc de Jaulny  (Meurthe-et-Moselle).
 
L'ensemble du budget consacré à l'inauguration a été évalué à environ un million d'euros par les organisateurs.

France 2

...

Faudra pas s'étonner de payer des billets la peau du cul*.
Imaginons tout ce qu'on aurait pu faire avec ce blé parti en lumière de fumée mégalo...

*ça en fait même déjà fuir certaines...

Posté par Diane Groseille à 15:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 7 mars 2007

Il était une fois...

Un peu blasée par la toile. Fut un temps, je prenais un certain plaisir à me lever tôt, à boire mon thé devant mon écran, à lire certains blogs dont j'appréciais les mots, immuables, justes. Puis tout s'effiloche. Nombreux sont ceux qui mettent les voiles. Il est de bon ton en ce moment de se faire désirer. De mettre ces pages virtuelles entre parenthèses. Voire de clore définitivement une virtualité, au nez de tout ceux qui avaient su s'y attacher. Je ne retrouve plus les mots que j'aimais tant. Ni la régularité. Rien ne me permet cependant de m'en prendre à ces personnes que j'ai toujours appréciées. Elles ont choisi la liberté, jugeant souvent le blog trop étouffant. Mais parfois, je me retrouve orpheline...

Posté par Diane Groseille à 17:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]