Je sais que je vieillis. Bien sur. Il y a quelques semaines, je fêtais mes trente deux ans. Je me sens encore souvent l'âme d'une enfant. Pourtant, je sais que je vieillis et que je suis une adulte quand...

  • On m'appelle Madame dans une boutique.
  • Je reçois des factures astronomiques à mon nom.
  • Je gobe mes antidépresseurs tous les soirs.
  • Je passe un week-end toute seule chez moi et j'apprécie ça.
  • Je prends des décisions que j'assume.
  • J'entraine mon groupe d'impro et que je les vois progresser.
  • Je suis face à une salle de classe et que les mots et les idées s'enchainent avec évidence.
  • Mes élèves essayent de me donner un âge.
  • Un homme se retourne à mon passage.
  • On me considère comme une femme.
  • Je fourmille de projets que je sais aujourd'hui réalisables.
  • Je repense à la jeune écervelée que j'étais.
  • Je me tartine de crème pour gommer les effets du temps.
  • On me rappelle que je suis propriétaire.
  • Je fais le compte de mes histoires de cœur et j'en tire des leçons.
  • Je regarde mes parents vieillir, ma grand-mère perdre la raison.
  • On fait appelle à mes conseils.
  • Je parcours les photos soigneusement rangées dans des boîtes à chaussures.
  • Je retourne dans des endroits importants dans ma vie, passer sous les fenêtres d'un appartement ou j'ai vécu.
  • Je parle de certaines séries que je regardais enfant.
  • Je vote.
  • J'arrive à me positionner face à quelqu'un que je respecte.
  • Je fais des choix de vie et de consommation citoyens.
  • Je parviens à le détacher du regard des autres.
  • Je relis mes journaux intimes.
  • Je me reconnais dans certaines séries à l'eau de rose.
  • Je m'assume seule.
  • J'écoute des gens me raconter leurs problèmes.
  • Je corrige des paquets de copies.
  • ...

Mais dans ma tête, j'ai encore dix-sept ans.

  • Avoir un esprit de contradiction et d'insouciance.
  • Observer des fleurs bleues qui me sortent par les oreilles quand vient le printemps,
  • Être rongée par des envies de bonbecs et de Princes (pas charmant, non !)
  • faire des grasses matinées.
  • Etre victime de la procrastination en puissance.
  • Gâtifier avec Lucien.
  • Faire des caprices.
  • Courir dans les prés.
  • Faire des listes
  • Écrire et dessiner.
  • Regarder les mêmes séries niaises que je regardais étant petite.
  • Adopter des tenues vestimentaires improbables.
  • Faire la sieste.
  • Reprendre la cigarette.
  • Prendre des décisions à la dernière minute.
  • Faire des surprises insensées.
  • Perdre mon temps.
  • ...

C'est quoi au final "être adulte" ? Avoir des responsabilités ? Payer ses factures ? Travailler plus que de raison ? Je ne le crois pas. J'imagine que ça passe par un épanouissement, une sérénité, une volonté de regarder plus le futur que le passé. Mais je ne sais pas si j'ai une vraie réponse à cette question...

***