Quelques mots dans ma boîte-mail hier soir qui ont su me tirer des larmes.
Un fantôme qui fait une réapparition après des mois de silence.
Je lui en veux tellement.
Il m'annonce la vie et la mort.
Il me dit qu'il est toujours là.
Du vent.
Il ouvre et ferme des parenthèses
et je joue la virgule.

,