Je vis dans un immeuble de porcs.

escaliers

J'aimerais trouver les mots pour vous décrire l'odeur dégagée par les paires de godasses que mes voisins laissent devant ma porte* . J'aimerais leur coller le nez dedans. J'aimerais subtiliser les dites godasses et les foutre par la fenêtre (ou les refourguer à Emmaüs, c'est mieux).
J'aimerais aussi leur faire bouffer les mégots qu'ils écrasent dans la cage d'escaliers après avoir parfumé l'immeuble à la gitane.
J'aimerais vider les sacs poubelles qu'ils entreposent dans les couloirs devant leurs entrées.
J'aimerais leur coincer les doigts dans les portes qu'ils laissent ouvertes en permanence.
J'aimerais leur faire avaler par petits morceaux le disque de la compilation techno ignoble qu'ils écoutent en boucle.
J'aimerais bâillonner leurs filles qui gueulent dans les couloirs, qui sont habillées comme des Spice girls, qui ne savent pas sourire et qui se croient dans la Star'Ac (ça chante à tue-tête dans les escaliers, à vous ébouriffer un chauve).
J'aimerais étrangler l'autre truie qui se parfume supermarché, qui se maquille comme une pute et qui traite ses filles de pouffiasses (dixit). J'aimerais leur servir sur une assiette les détritus qu'ils laissent dans les escaliers.
J'aimerais leur foutre un bon pied au cul avec le sourire quand ils ne disent pas bonjour, comme s'ils avaient trois balais mal placés.

J'aimerais le même appart', tout pareil, mais avec pas de voisins.



* je me souviens à ce sujet d'une époque où Canal + donnait la possibilité de regarder des films et de gratter des odeurs en même temps... Rien à voir, mais ça vient de me revenir... Je ne peux pas mettre sur mon blog des petites cases à gratter qui dégagent des odeurs