mercredi 9 janvier 2008

Je suis un adverbe.

Bien. Trop. Évidemment. Affreusement.
Mes matins sont des cauchemars, devant mes yeux qui ne veulent pas s'ouvrir, des images sombres grésillent.

moussue

Mes yeux sont, cette nuit dans mon rêve, ouverts. Je viens de les ouvrir, comme un réveil intérieur, trop tôt.

Je suis pieds nus, sur un tout petit rebord, le visage face à un mur. Je sens le vide derrière moi, la vase sous mes pieds. La pierre devant moi est verte et gluante. Le mur devant, l'humidité et le vide derrière. Et je sens cette angoisse qui gonfle, immobile. Je me dis très fort dans ma tête qu'une fois de plus, bien sur, ce n'est qu'un rêve, mais la panique s'empare de moi, elle se faufile dans ce silence. Cette peur du vide. Il est derrière mais je ne me suis toujours pas retournée. Je le sens seulement. Et ma tête pivote pour découvrir l'horreur. Mon horreur.

Un cri strident dans mon ventre.

Je suis toujours sur le rebord mais derrière moi, je vois maintenant ce rectangle, plusieurs mètres plus bas : un rectangle d'eau vert sombre et autour, quatre murs qui l'encadrent, très hauts, recouverts de cette matière visqueuse. Un ciel gris et loin, trop haut. Plus loin, j'entends le ressac de l'océan, derrière les murs, où suis-je ? Je ne vois que ce rectangle dans la lumière blafarde, et sa profondeur, les abîmes, le néant. Ce rebord si petit ne me permet pas de me retourner, je ne peux pas bouger, je calcule mes gestes alors que mon corps me dit de fuir et l'angoisse me ronge. Mes mains se plaquent, mes ongles griffent le mur mais je suis prisonnière. Je veux crier mais ma bouche ne s'ouvre pas, elle ne s'ouvre pas, elle ne veut pas s'ouvrir, je crie comme bâillonnée par une main invisible et verte.

Et quand mes yeux s'ouvrent, ma bouche aussi. Je suis assise dans mon lit, hurlant de terreur, une bête qui me crispe et reste en moi pendant de longues minutes avant de me laisser épuisée, en larmes, à peine rassurée par ma réalité.

saint_malo

Posté par Diane Groseille à 00:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


mardi 8 janvier 2008

Last flowers.

 

***

Une des choses les plus merveilleuses que je n'aie jamais écoutées. 

La musique d'un film qui n'existe pas.

le film d'une vie, d'une époque.

L'histoire d'une vie.

Posté par Diane Groseille à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 6 janvier 2008

Compte à rebours.

  • J'ai fait des lessives,
  • j'ai fait le grand ménage,
  • j'ai rangé mon linge,
  • j'ai remballé le sapin,
  • j'ai imprimé des photos pour les vingt ans de mon frère,
  • j'ai regardé d'un oeil distrait quelques épisodes de Prison break, parce que pas le temps faut y aller.
  • j'ai traité toutes les photos de ces quelques jours de liberté pour les mettre en lignes,
  • j'ai préparé ce devoir blanc pour demain,
  • j'ai commencé à lire ce manuscrit d'un ex-collègue, correction difficile et détaillée,
  • j'ai enfin envoyé ma nouvelle et tous les documents que j'avais promis aux participants de l'atelier d'écriture,
  • j'ai revu mes cours, trié quelques copies égarées,
  • j'ai guetté sur internet l'ouverture des ventes du Werchter festival pour compléter notre virée Radiohead à Arras.
  • j'ai enregistré ma semaine à venir dans un coin de mon cerveau,
  • j'ai envoyé des mails et passé des coups de fil pour mettre en place les heures de cours particuliers (je cumule maintenant  quinze heures en plus de mon emploi du temps habituel)
  • j'ai soigneusement rangé mes souvenirs et mes lumières de vacances dans un petit tiroir de ma tête tout douillet et accessible, pour pouvoir en piocher un si besoin est,
  • je me suis plongée dans l'univers sensuel et un peu magique de Murakami
  • j'ai téléphoné au garage, à l'assureur, au dermato...
  • j'ai écouté ces merveilleux morceaux de In Rainbow
  • il me reste encore pour ce soir à trier ma paperasse, à préparer mon courrier, à écrire quelques cartes de voeux, ces magnifiques cartes commandées sur le site MSF, il me reste à faire le vide, parce que demain...

... Demain commence une longue ligne rouge et droite qui va me mener jusqu'à mi-juillet, alors j'ai voulu faire le maximum les derniers jours, comme si j'allais rester en apnée pendant six mois, passant encore à côté de ma vie. Lu est restée chez mes parents, au vert, parce que demain, sans doute, Neb prend le large et va se mettre au blanc. Je vais rester seule pour affronter cette difficile semaine de lancement.  J'ai cette boule dans la gorge, parce que, oui, j'aime mon travail, mais j'aime aussi ma vie, et quand je travaille, je n'ai plus le temps de vivre. Pas le temps faut y aller.

caillou

Posté par Diane Groseille à 18:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 5 janvier 2008

Nouvelle année.

Retour de Normandie : de la lumière, l'horizon et le dépaysement.
Les photos sont par là et par ici.

coucher_de_soleil_2

Réveillon en tête-à-tête,
tendresse, chaleur et tranquilité.

Je souhaite à tous mes lecteurs une excellente année à venir.


Posté par Diane Groseille à 00:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 28 décembre 2007

Fin d'année.

spirale

Cette année une fois encore, merveilleux Noël,
tête à l'envers, excès en tous genres,
petites et grosses attentions
fous rires et larmes de crocodiles
***

Dans quelques heures, Neb, Lucien et moi partons seuls pour la Normandie
où nous passerons un réveillon dépaysant :
écume, silence et océan.

Posté par Diane Groseille à 19:57 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


En terre inconnue.

Superbe Bruno Solo en Mongolie sur France 2 hier soir.

J'ai découvert un pays superbe malgré ses contrastes et ses failles,
des paysages et des hommes d'une grande richesse.

J'ai redécouvert le personnage Bruno Solo,
fort et sensible, tout en nuances et en sagesse.

Herbe

Posté par Diane Groseille à 19:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

lundi 24 décembre 2007

Joyeuses fêtes.

Malgré le silence évident qui règne ici
(du sans aucun doute au caractère insipide des précédents messages)
je souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année à tous les égarés et courageux qui passeraient par là.
Je pars pour trois jours d'orgie chez mes parents,
retour prévu le 26 avec quelques kilos de plus et une bonne gueule de bois.

orange_sapin_3

Posté par Diane Groseille à 09:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

samedi 22 décembre 2007

Je suis une légende.

je suis une légende nouvelle bande annonce vost
envoyé par morlok_502


Parce que pour une fois, il a de bonnes raisons d'être le sauveur du monde.
Parce qu'il n'est pas juste Américain.
Parce que ça m'a touchée au plus profond de moi-même.
Parce qu'on est pas seuls justement.

Posté par Diane Groseille à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Désormais.

soleil_fatigu_e

Il y a ce soleil, lointain qui réchauffe les yeux et la tête.
Il y a ceux qui sont devant les caméras, toujours et encore.
Il ya deux semaines de vacances que je n'osais plus attendre.
Il y a l'esprit de Noël.
Il ya Neb dans son bain.
Il ya le givre partout qui fait un manteau blanc.
Il y a mon père sans lunettes désormais.
Il y a un chien blanc sur un tapis rouge.
Il y a cette merveilleuse reprise de Clocks.
Il y Will Smith qui m'a tiré des larmes pendant plus d'une heure.
Il y le repos, le souffle qui revient, les yeux qui se ferment.

Posté par Diane Groseille à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 17 décembre 2007

Faille spatio-temporelle.

J'ai trouvé ici ce que PPDA disait de beau le jour de ma naissance... Et sans doute, le jour de la votre aussi, si vous êtes né après 1976.

Posté par Diane Groseille à 09:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]