samedi 12 avril 2008

Hommage à un soleil couchant.

aime_cesaire

***


où l'aventure garde les yeux clairs
là où les femmes rayonnent de langage
là où la mort est belle dans la main comme un oiseau
saison de lait
là où le souterrain cueille de sa propre génuflexion un luxe
de prunelles plus violent que des chenilles
là où la merveille agile fait flèche et feu de tout bois
là où la nuit vigoureuse saigne une vitesse de purs végétaux
là où les abeilles des étoiles piquent le ciel d'une ruche
plus ardente que la nuit
là où le bruit de mes talons remplit l'espace et lève
à rebours la face du temps
là où l'arc-en-ciel de ma parole est chargé d'unir demain
à l'espoir et l'infant à la reine,
d'avoir injurié mes maîtres mordu les soldats du sultan
d'avoir gémi dans le désert
d'avoir crié vers mes gardiens
d'avoir supplié les chacals et les hyènes pasteurs de caravanes
je regarde
la fumée se précipite en cheval sauvage sur le devant
de la scène ourle un instant la lave 
de sa fragile queue de paon puis se déchirant 
la chemise s'ouvre d'un coup la poitrine et 
je la regarde en îles britanniques en îlots
en rochers déchiquetés se fondre 
peu à peu dans la mer lucide de l'air
où baignent prophétiques
ma gueule
ma révolte
mon nom.


Aimé Césaire.

 

diamant_coucher

Posté par Diane Groseille à 13:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


jeudi 14 février 2008

Jardin d'hiver.

Je voudrais du soleil vert
Des dentelles et des théières
Des photos de bord de mer
Dans mon jardin d'hiver

Je voudrais de la lumière
Comme en Nouvelle Angleterre
Je veux changer d'atmosphère
Dans mon jardin d'hiver

Ta robe à fleur
Sous la pluie de novembre
Mes mains qui courent
Je n'en peux plus de l'attendre
Les années passent
Qu'il est loin l'âge tendre
Nul ne peut nous entendre

Je voudrais du Fred Astaire
Revoir un Latécoère
Je voudrais toujours te plaire
Dans mon jardin d'hiver

Je veux déjeuner par terre
Comme au long des golfes clairs
T'embrasser les yeux ouverts
Dans mon jardin d'hiver

Ta robe à fleur
Sous la pluie de novembre
Mes mains qui courent
Je n'en peux plus de l'attendre
Les années passent
Qu'il est loin l'âge tendre
Nul ne peut nous entendre...

Posté par Diane Groseille à 06:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 12 janvier 2008

Arc-en-ciel.

in_rainbows_noir

Le boîtier est arrivé sous le sapin à Noël. Un des deux disques a été écouté trop vite ce soir là dans le brouhaha alcoolisé, puis bousculé dans le retour à la maison, au fond d'un panier. Il y a eu un départ, il y a eu un retour, puis il y a eu une rentrée, ce lundi matin trop terne où pour accompagner un trajet vers des heures de cours, j'ai glissé la galette blanche dans le lecteur de ma voiture. Ma voiture qui est devenue une bulle, l'habitacle une oreille.

C'est arrivé comme une force, une évidence, comme une enveloppe chaude et sensuelle. C'est devenu bousculant, parfois, surprenant. A sept heures et demi ce matin là, j'arrivais dans la salle des profs, un peu sonnée, toute pleine de cette chaleur, incapable de répondre à certaines questions de mes collègues, ailleurs et forte.

Depuis, ils tournent en boucle. Le noir a bien sur remplacé le blanc, et je suis contente de les avoir découverts dans cet ordre. Le blanc est irrégulier, rugueux, comme un alignement de cailloux de tailles et de couleurs différentes. Le noir a cette fluidité, ces harmonies qui hypnotisent et qui se répondent. J'ai tout de suite aimé Last Flowers. J'ai tout de suite retrouvé la logique de Reckorner et de Jigsow falling into place. J'ai été fasciné par All I need. Par ces puissances de basse, par ces désaccords évidents, par ces messages déconcertants. J'ai été bouleversée par la voix de Thom Yorke, par le plaisir évident du groupe qui transparaît dans chaque morceau, par ces rires et ces petits sons qui apparaissent parfois, comme une complicité. C'est comme un calque qui est venu se greffer sur ma vie cette semaine, comme un filtre, lui donnant cet éclairage orangé et intense. C'est comme des centaines de petites billes qui viennent rouler en moi à chaque fois, les unes contre les autres.

Plus il m'emplit, plus j'aimerais revenir au moment de la première écoute, de la découverte naïve. Je m'étais fait la même réflexion pour Hail to the thief. Les premières notes sont de grands sourires qui prennent toute leur force dans le temps.

On me dit souvent que Radiohead est un groupe pour dépressifs, que leur musique est chargée de tristesse, de mélancolie. Je n'ai jamais trouvé autant d'espoir dans de la musique, autant de puissance. Ils transcendent des émotions en leur donnant le relief que j'aimerais donner à mes mots au quotidien.  Ils prennent du noir pour en faire de la couleur. In rainbows.

Et au loin, comme un objectif après lequel plus rien n'aura d'importance, le 6 juillet à Arras, et quelques jours avant Werchter. Parce que Nîmes et Paris sont complets, et parce que si je m'écoutais je ferais toutes les dates...

Et la puissance des sonorités à venir trouve déjà dans ma poitrine une résonance tremblante et troublante.

in_rainbows_blanc

Reckoner 03:18 et le silence.

Posté par Diane Groseille à 20:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 8 janvier 2008

Last flowers.

 

***

Une des choses les plus merveilleuses que je n'aie jamais écoutées. 

La musique d'un film qui n'existe pas.

le film d'une vie, d'une époque.

L'histoire d'une vie.

Posté par Diane Groseille à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 28 décembre 2007

En terre inconnue.

Superbe Bruno Solo en Mongolie sur France 2 hier soir.

J'ai découvert un pays superbe malgré ses contrastes et ses failles,
des paysages et des hommes d'une grande richesse.

J'ai redécouvert le personnage Bruno Solo,
fort et sensible, tout en nuances et en sagesse.

Herbe

Posté par Diane Groseille à 19:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


samedi 22 décembre 2007

Je suis une légende.

je suis une légende nouvelle bande annonce vost
envoyé par morlok_502


Parce que pour une fois, il a de bonnes raisons d'être le sauveur du monde.
Parce qu'il n'est pas juste Américain.
Parce que ça m'a touchée au plus profond de moi-même.
Parce qu'on est pas seuls justement.

Posté par Diane Groseille à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 4 novembre 2007

Un rendez-vous ?


Rendez vous de Lelouche
envoyé par medion974

Posté par Diane Groseille à 19:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 1 novembre 2007

Linkin park vs U2.

D'abord, j'ai adoré, j'ai trouvé ça original et étonnant, surtout quand on sait d'où ça vient...
Je fais découvrir à Neb qui me dit, blasé, que c'est de la soupe, du réchauffé.
Puis l'idée lui vient...
Biensur, c'est du U2.
Il n'est visiblement pas le seul à avoir fait le rapprochement,
à vous de voir... D'écouter plutôt.

Posté par Diane Groseille à 13:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 26 septembre 2007

Couleurs d'automne.

couleurs_d_automne

Encore quelques rayons de soleil,
belles balades ce week-end.
Petit patchwork des plus belles images
(cliquez dessus pour l'image en grand)

Posté par Diane Groseille à 13:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]