mercredi 12 décembre 2007

Chrono.

Le ciel est gris comme les murs d'un bord de national. Et ma vie va aussi vite que les voitures qui roulent dessus. Jolies comparaisons du jour, nous ne parlerons pas de figures de style. Quelque quatre vingts copies à corriger pour la fin de la semaine et encore seize heures de cours d'ici là. ensuite, ça ira mieux. Les copies correspondent à des examens blancs qui, pour les voir déjà parcourus, me déçoivent vraiment, il est ainsi encore plus difficile de s'y mettre. Deux semaines de vacances se profilent à l'horizon, dès le 19 au soir et me laisseront le temps de dormir, d'écrire, d'avancer en douceur, en prenant le temps de regarder à nouveau autour de moi, même si ça reste ponctuel puisqu'en janvier je reprends pour ne m'arrêter qu'en juillet.

Parfois, le matin très tôt devant une tasse de thé, ou en coup de vent, je me perds dans la lecture de vos blogs, je m'évade un instant dans vos univers, si différents du mien et pourtant si proches.

Parfois aussi, en pleine action, je prends une seconde pour regarder autour de moi et je pense aux trois singes de la sagesse. Je voudrais être plus honnête, je voudrais arrêter de penser que j'ai le temps, et faire vite. Je voudrais plus de concret. Je voudrais tant de paradoxes, je voudrais juste être logique.

chevalet

Posté par Diane Groseille à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]