La semaine repart. Week-end creux. Il n'y a guère eu que ce déplacement chez ma soeur qui a besoin de soutien en ce moment. J'ai l'impression de n'être plus qu'une machine de travail. Qui a tellement besoin de repos quand le rythme s'arrete qu'elle n'est plus bonne à rien d'autre. Encore une semaine difficile. Les suivantes seront plus calmes.