mardi 26 juin 2007

En apnée.

Brasse coulée depuis des jours.
Et chaque fois que j'arrive à sortir la tête de l'eau trente secondes, je vois la berge, si proche et si lointaine à la fois.
Un rivage au doux nom de "Vacances"
Faut que je nage plus vite, faut que ça cesse.

Et paradoxalement, je joue avec les mots, avec les virgules, comme autant de petits coquillages au fond de l'eau qui attirent mon attention et freinent mon arrivée sur la plage. J'aime ça, mais je suis fatiguée. Sourire terne sur mon visage. Je joue avec le temps aussi, des secondes comme des grains de sable qui filent par poignées entre mes doigts.
Bientôt la fin.
Bientôt.

Posté par Diane Groseille à 20:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]