samedi 26 mai 2007

Un autre monde.

Il s'appelle Nicolas, une vingtaine d'années, des yeux bleus et un sourire timide. Je lui donne des cours depuis janvier : trois à quatre fois la semaine, je me rends chez lui et nous nous installons sur la table de la cuisine. Nous nous connaissons bien maintenant. Il me fait plus de sourires qu'au début, davantage confiance aussi, et comprend mieux ce que j'attends de lui, comment il peut progresser, quels sont nos objectifs. Parfois, il s'énerve, il va trop vite, il trouve les choses injustes, je vois qu'il a envie de taper sur la table, de se lever et de partir.... Mais il reste. Il voudrait que tout soit toujours "juste". Mais pour lui, rien ne l'est  vraiment.

Nicolas est sourd. Alors tout se complique, et en même temps, tout devient plus simple, dans son monde à lui. Je me suis posé beaucoup de questions, j'ai essayé de me mettre à sa place, ce qui est impossible, j'ai essuyé très rapidement la pitié et la compassion qui n'avaient pas leur place dans notre relation. Il est exigent, il veut passer un examen, et je suis là pour faire en sorte qu'il l'obtienne. Pour cela, nous travaillons dans des fascicules du CNED, il lit sur mes lèvres et je dois faire attention à tout, chacun de mes gestes, de mes regards peut avoir un rôle dans notre communication. Nous avons été mal à l'aise tous les deux au départ, nous nous contentions du minimum et c'était déjà très fatigant, pour moi comme pour lui. Puis les habitudes se sont installées, les plaisanteries, la bonne humeur. Nicolas est devenu un élève comme les autres, je suis rentrée dans son monde, il en est un peu sorti pour venir vers moi.

crane



Posté par Diane Groseille à 13:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]