mercredi 10 janvier 2007

Mésaventure.

Promenade avec Lu à l'instant. On se fait plaisir à flâner sur les trottoirs, y'a comme un air de printemps et on en oublierait presque que c'est parfaitement anormal. Puis au détour de l'église, alors que j'ai le pif en l'air, Lu voit un truc avant moi. Je sens sa laisse qui se tend et j'ai à peine le temps de tourner la tête vers lui pour voir arriver sur lui une bombe. Un bull terrier sans muselière ni laisse qui se jette sur mon clebs en poussant des grognements dignes d'un film d'horreur. Tout va très vite, ça ne dure que quelques secondes. Je tire la laisse en me baissant pour soulever Lu que j'aperçois à peine dans la boule de poils que forment les deux chiens roulant l'un sur l'autre. Arrive dans la seconde un jeune gars en jogging avec une capuche sur la tête qui hurle "salope, salope". Je comprends avec du retard qu'il s'adresse à sa chienne. Il parvient à la choper, lui colle sa laisse en la rouant de coups. Lu est là, devant moi, sonné mais il n'a rien. Je le prends dans mes bras pour le protéger d'une éventuelle nouvelle attaque. Et j'arrive juste à articuler "tu pourrais lui mettre sa laisse". Le gars ne répond rien et part rejoindre une bande de copains qui squattent la place. Je tremble comme Lucien. Nous rentrons chez nous et je téléphone aux flics. Parce que j'ai eu peur. Parce que Lu aurait pu être un enfant, une petite fille ou un petit garçon qui se promène. Parce que la loi impose une muselière et que ce chien était en liberté. Parce qu'il ne m'a même pas présenté d'excuses. Parce que Lu aurait pu y rester. Une patrouille a été envoyée dixit la voix au téléphone. Après seulement, j'ai le goût amer de la dénonciation dans la bouche. Puis vient la peur de retomber sur eux, avec ou sans chien, les représailles...

Penser à autre chose. Lu va bien, c'est le principal.

Posté par Diane Groseille à 14:41 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


Eclairages III.

dans_l_ombre

Sami

J'ai été étonnée par la polémique "Sami Nacéri". L'homme est ce qu'il est et on a beau tout tenter pour lui trouver des excuses, son attitude reste impardonnable. Pas de quoi faire tant de bruit, et c'est plus ce point qui me surprend en ce début d'année. Un parfait inconnu aurait eu la même attitude que même la presse locale n'en aurait pas voulu. Pourquoi alors faire occuper les premières minutes du JT deux jours de suite à un fait si insignifiant. Les chaînes de télé françaises cherchent-elles à se mesurer à des Voici ou autres Gala ? Cherche-t-on à montrer encore à quel point les Maghrébins viennent troubler l'ordre publique et accentuer ce climat d'insécurité qu'on nous met à toutes les sauces ? ("Un acteur, en plus, vous vous rendez compte ma petite dame, on est plus à l'abri, ils sont partout !")

dans_la_lumi_re

beverlyhills90210

grey_s_anatomy

C'est avec un peu de honte que je me dois d'avouer ma joie de retrouver certaines séries. Le fameux Beverly Hills pour commencer que je redécouvre par hasard sur TF1 certains matins. Oh oui, je sais, on est bien loin de la référence culturelle, mais j'aime revoir ces personnages qui ont tant évoqué dans ma jeunesse. Des Kelly et des Dylan qui incarnaient alors le modèle du rêve américain. Je souris aussi en retrouvant les thèmes préoccupants de nos années 90.
Puis il y a Grey's anatomy. Un Urgence en mieux, pour lequel Neb et moi avons développé un amour tout particulier, tant et si bien que nous avons fini par faire des adeptes autour de nous, pour nous retrouvés lors de la diffusion des derniers épisodes cet automne la bouche ouverte. Plus de diffusion prévue avant plusieurs mois, mais les saisons 1 et 2 en cadeaux de Noël...

Posté par Diane Groseille à 11:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]