Un petit mot à V., s'il passe toujours par ici,
pour lui faire savoir à quel point je pense à lui depuis quelques semaines.
Ce qui se passe au Liban me touche profondément.
Chaque jour, je regarde avec des larmes dans les yeux les images de ces civils menacés,
forcés de quitter leurs maisons,
les yeux paniqués des femmes et des enfants,
la peur sur les visages.
Et certaines images provoquent en moi une révolte, une rage, une haine,
une volonté de mordre, de frapper, de hurler.

liban0607313741
www.advalvas.be