Un peu absente les derniers temps. Un peu à côté de moi même. Comme si je me regardais vivre d'au-dessus. Le préavis est posé pour l'appartement, la semaine prochaine, c'est celui du boulot qui tombe. Tout va vite. Cette semaine, il faut rentrer toutes les notes des examens, remplir tous les bulletins. Puis les deuxièmes années s'en vont. Les bringues s'enchaînent. Rythme difficile à suivre. Puis très bientôt, tout sera fini. Je fermerai une dernière fois derrière moi la porte.