mercredi 3 mai 2006

Rien que ça !

Un coup de fil d'une maman d'élève hier, calé entre deux cours, chrono en tête. Je me dis que je vais pouvoir faire vite, il n'y a rien de vraiment grave à première vue. Dès les premières secondes de communication, je comprends qui est au bout du fil: je ne peux pas en placer une... Et je sais que mon estimation tombe à l'eau, je vais devoir être impolie si je souhaite prendre la classe suivante dans les temps. La maman parle toute seule. Après quelques minutes de son monologue (elle se plaint des difficultés de sa fille qui est livrée à elle-même), je lui demande ce qu'elle attend de moi, quel est vraiment l'objet qui justifiait que je la rappelle. Elle attend de moi un soutien individualisé. Je lui explique que ni mon emploi du temps, ni celui de sa fille ne le permettent. Puis comme elle s'énerve et monte le ton, je lui précise que lorsque je donne des cours particuliers, ça se passe en dehors de l'établisdsement et que je le facture une vingtaine d'euros de l'heure. Elle continue à aboyer en finissant sa phrase par "faudra pas venir pleurer". Je lui réponds alors calmement que ce n'est pas moi qui chouinais depuis dix minutes au téléphone, et qu'en aucun cas, je ne travaillerais à la place de sa fille qui a décidé de glander sec pour qu'elle réussisse. Sur ce, alors que je suis sur le point de lui raccrocher au nez, elle beugle que certains formateurs l'ont accueillie mieux que moi et affirme avoir passé quatre heures en entretien avec une de nos formatrices. Je me marre bien et je raccroche. Quatre heures...  mais bien sur. "Et la marmotte...".

Sur ce, je monte en salle des profs pour y récupérer mes affaires et avant de filer en cours, je raconte la bonne blague des "quatre heures d'entretien" aux collègues présents. Et là, alors qu'un sourire se dessine sur les visages, je vois ma pie de prof d'anglais qui baisse la tête honteusement et qui marmonne "Si, c'est vrai, c'était avec moi". Je suis restée la bouche ouverte. Je n'ai rien trouvé d'autre à répondre que "chacun ses loisirs !..."

Posté par Diane Groseille à 14:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]