vendredi 23 septembre 2005

Misanthrope.

Les yeux qui piquent. Neb homme de moi encore au lit. Rentré dans la nuit. TARD. Soirée étudiante. Me sens loin de lui souvent. Partir au boulot. Il paraît que ce soir nous sommes invités à un anniversaire. Pas la porte à côté. Et tellement pas envie de voir du monde en ce moment. Faire l'effort d'aller vers les gens, de s'intéresser encore à ce qu'ils font. De faire semblant finalement. Tellement déçue déjà, de donner sans rien en retour. Pas aigrie, juste déçue. On change les règles du jeu. On avance toute seule....  Et on ne se casse même plus la tête pour faire des phrases, avec un sujet, un verbe et un complément.

Posté par Diane Groseille à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Elle n'est plus.

Disparition d'une entité. Programmée. Des larmes quand même. Chaudes sur mes joues hier soir quand j'ai su. Elle ne sera plus toute seule la petite. On le savait, mais c'est pour tout ce que ça remue que ça fait mal. Il me dit que l'année dernière, c'était plus dur. Les conditions. "Pleuré comme un fou" m'avoue-t-il. On fait un bon en arrière, on soulève tout ce qui a existé et qui avait été rangé dans des petites boîtes en carton. Je pense surtout à l'année passée et a la difficulté de faire face. Je me répète "elle ne sera plus toute seule la petite". Un douloureux soulagement, une blessure qui s'ouvre sans n'avoir jamais cicatrisé, partage de tristesse avec lui qui ne confiait jamais ses mots/maux. Il est plus grand maintenant, je l'espère heureux avec elle et lui. Il n'est plus tout seul.

img_0421

Posté par Diane Groseille à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]