dimanche 18 septembre 2005

Colchiques dans les prés...

Belle journée d'automne. Oui, ce n'est déjà plus l'été. Quinze degré ce matin. Les feuilles des arbres jaunissent, se flétrissent, tombent. Rien ne nous empêchera cependant d'aller pédaler un peu dans les champs cet après-midi. J'ai aussi plusieurs plantes à rempoter et je voudrais essayer cette recette de raviolis vapeurs. Belle journée en perspective. Naïve.

Hier, je suis allée rejoindre Le Pooh et une amie pour un vernissage. L'art ne fait pas partie de mes passions, la curiosité fait par contre partie de mes défauts. J'ai voulu voir. J'ai surtout vu des vieilles croûtes en costards cravates qui se seraient arraché un bras pour saluer bien bas Monsieur le Maire ou Monsieur le Préfet (remarquez la majuscule du respect !). J'ai vu aussi à quel point l'art pouvait être du foutage du gueule. Le plus marquant restera cette salle pleine de lumière dans laquelle avait été installées des bouées en plastique made in China partout, en forme de vaches, de téléphones portables ou de coquillages.

Le thème étant la couleur, ce fut un défile de kitsch et de flashy. Il n'y a guère que cette vidéo qui tournait en boucle, une fête indienne appelée Holi où les gens se couvraient de couleurs, s'aspergent de pigment, de paillettes...


dean_pulse1_300

Stephen Dean, vidéo still de Pulse, 2001
© Courtesy Galerie Xippas et Gloria films.

Posté par Diane Groseille à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]