lundi 5 septembre 2005

Le miracle de la clé.

porteElle est avec moi tous les jours: la clé. Je l'ai découverte il y a deux ans à peine, après une longue discussion avec un sage qui m'en vantait les mérites. D'abord un peu rétiscente et méfiante face à tant de facilité, j'ai fini par céder à la tentation et je me suis présentée au chaland qui m'a fait passer une épreuve très simple pour l'obtenir: un code à composer sur un boîtier. Et quel bonheur que de l'avoir toujours maintenant avec moi. Je ne pourrais plus m'en passer. Je sens sa présence dans ma besace, rassurante.

Parfois, dans la journée, je la fais glisser entre mes doigts, en parlant à d'autres personnes, sentant sous ma peau sa froideur. Toujours consciente de son incroyable pouvoir et de ma dépendance, je veille à en prendre grand soin et à la conserver toujours près de moi. C'est une arme merveilleuse et terriblement facile à manier.

Elle décuple ma force et me permet de valoriser mes savoirs et d'amplifier mes connaissances. Elle offre également la possibilité de dégainer l'arme de tranquilité au dernier moment face aux peuples turbulents et difficiles à maîtriser. Avec elle, je me sens toujours légère et prète pour les journées qui s'annoncent les plus difficiles. Je peux affronter les imprévus et faire preuve d'audace. Elle est ma force et mon courage. Elle m'est devenue indispensable, sans elle je serais perdue. Vive ma clé USB.

Posté par Diane Groseille à 17:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Rien.

Rien à dire, si ce n'est cette non-envie déjà trop présente de ne pas aller à l'école. Puis autrement, tout va bien. Et ça, faut le dire aussi de temps en temps. Tout va bien.

Posté par Diane Groseille à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]