lundi 22 août 2005

Pré rentrée.

Dans une heure, toutes les têtes des collègues de l'année dernière vont s'imposer à moi pour une nouvelle année. Même Tête de Briques. C'est une fatalité. Pas Tête de Briques, le fait que sa tronche va monopolyser mon champ de vision une bonne partie de l'année. Eurk. J'aimerais la vomir une fois pour toute, vomir sa méchanceté et son arrivisme, son incompétence et son inconstance.

Passons. C'est un temps idéal pour remettre les pieds dans le lycée et dans cette morosité qui doit y règner... Il me reste presque une semaine de sursis avant l'arrivée de mes monstres. Beaucoup de monde à voir encore d'ici là. Beaucoup de petits détails à mettre en place. De petites choses qu'on aimerait voir règlées d'ici là. Pour être sur la ligne de départ avec  le coeur le plus léger possible.

Posté par Diane Groseille à 07:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]