img_62482Elle me trotte dans la tête cette tarte aux cerises. Pas de gourmandise pour une fois. Même écoeurée. J'ai regardé l'autre soir l'émission "2025, le Futur en face". Je n'ai pas appris grand-chose. Je m'attendais même à un scénario plus "catastrophe" que ça. Je pense franchement que ce qui nous attend est pire. J'ai apprécié cependant le discours tenu par les quelques invités après le docu-fiction (z'adorent faire des docu-tout-ce-que-tu-veux maintenant... Fiction, drama, réalité...). Pour une fois, on ne passe pas de pommade, pour une fois, on dit les choses telles qu'elles sont. J'entends encore notre Jean-Luc national qui tente d'édulcorer certaines réponses.

J'en viens à ma tarte aux cerises. Parfaite métaphore de la merde que nous bouffons. Oui, nous, je n'ai pas la prétention de me mettre à l'abri... Pour ceux qui ont râté ça, petit résumé de la tarte aux cerises: Plan large, un jeune homme qui a une trentaine d'années en 2025, se trouve face à une journaliste, il lui raconte son souvenir de la tarte aux cerises que sa gentille môman lui achetait quand il était petit dans le supermarché du coin (parce qu'elle avait pas le temps de la faire). Il explique à la journaliste que dans cette tarte, il y avait de la farine, chargée de pesticide, du beurre, chargé aussi de pesticides que la vache avait mangés, des oeufs, blindés de toutes les saloperies dont la poule avait été gavée, sans parler de toutes les merdes qui avaient été pulverisées sur les cerises. On apprend rapidement que le type en question est stérile, à cause de ce qu'il bouffe depuis qu'il est gosse. c'est une fiction. C'est pas de la science-fiction. Le type en question aurait cinq ans aujourd'hui.

Alors moi, depuis ce soir, je suis encore plus méfiante. Je savais déjà tout ça. mais la réalité a pris un visage. Et ce n'est pas celui de la tarte aux cerises.