dimanche 5 décembre 2004

Boomerang

De retour chez nous. Pas aimé plus que ça les moments passés là-bas. C'est toujours agréable mais je me retrouve face à certains constats. Nous n'y étions pas allés depuis plusieurs semaines et je ne me sens plus forcément chez moi. Ma chambre est toujours ma chambre, mais c'est un désert sans vie, un musée de souvenirs, de bouquins poussièreux et de vêtements que je ne mets plus. Je constate que mes parents ne savent plus se parler sans crier, et ça en devient ridicule. On me confirme également qu'ils font chambre-à-part. La venue d'amis de Nancy a rendu heureusement cette journée festive et copieuse (curry d'agneau aux fruits frais). Ma mère a soulevé lors de discussions sur la violence mes épreuves de l'automne 2002. C'est comme si elle parlait de quelqu'un d'autre. Je ne veux plus y penser.

Puis la soirée d'hier a su respecter le rituel de la cérémonie des miss. Non, non, non, ma soeur et moi n'avons jamais été des petites filles modèles entourées de barbies et rêvant de prince charmant et de diamant (bien au contraire, on galopait dans les prés et on faisait des batailles de boules de terre). Nous ne nous collons donc pas aujourd'hui devant la télé en tant que frustrées-jalouses. C'est plutôt un regard de pseudo sociologue fan du kitsch et du cake qui planent autour de cet événement. Attention, on se prend très au sérieux et on établit de notre côté aussi une cérémonie à base de gourmandises en tous genres (truffes, langues citriques, chokinis et autres) et de statistiques pour émettre nos pronostics... Miss Normandie ne nous a pas déçues, elle était dans nos favorites dès le début...

Puis il y a eu cette secousse cette nuit. 4.5 parait-il. J'y reviens mais je suis toujours fascinée par tant de force. Je n'ai pas trouvé le sommeil et ma nuit a été agitée. Puis ce soir nous avons pris la route dans l'autre sens et j'ai eu droit à un bel éclair-flash dans ma direction alors que je passais sur une zone de travaux limitée à 70 km/h. J'étais en excès mais je ne sais pas si c'est moi où le véhicule devant moi. Va falloir être patient pour le verdict....

Maintenant, faut que je me mette sérieusement au boulot... Ces dimanches après-midi ont un sale goût de lundi matin....

Posté par Diane Groseille à 17:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Esthétique

Je tombe sur des photos dont la lumière et la beauté toute relative me parlent... Les photos sont peut-être pas de lui/elle.  Il/elle a su les rassembler, y voir une harmonie...

Posté par Diane Groseille à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tremblement de terre....

.... Cette nuit vers une heure trente, secousse qui m'a sortie du lit dans lequel je n'étais pas depuis bien longtemps. J'aime ce genre de petit rappel à l'ordre de notre mère planète: "vous n'êtes que des merdes, je suis la plus forte". Je suis à chaque fois fascinée et surexcitée.

Posté par Diane Groseille à 10:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]