Des savants s'interrogent: et si l'univers n'était qu'un monde virtuel?