jeudi 14 octobre 2004

Au programme

        Du monde qui va circuler chez nous ce week-end. Ce soir déjà, Le Pooh et Nicotom, qui ne se connaissent pas du tout. Y'a moyen de se faire plaisir. Demain soir ma Marie ex-voisine. Et elle aussi, je suis très contente de la revoir. Puis ce week-end, les parents de Neb homme de moi qui viennent de loin et dont la venue m'enchante.

Petit à petit, je reprends contact avec le monde réel, je me resociabilise. Je ne suis pas qu'une prof!

Posté par Diane Groseille à 09:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Une à l'envers, une à l'endroit

 Devant mon poste de travail, les yeux dans le vide, stylo rouge abandonné sur une copie, je détricote un rêve.

Ils sont plusieurs, dont moi je crois, dans une maison aux murs de verre, aux premières lueurs du jour, à préparer ce qui va se passer dans la journée. Y'a des relents de Star'Ac (que je ne regarde pas, donc allez savoir pourquoi) et de colonies de vacances. Y'a une personne imposante, autoritaire, un homme bien sur. Toutes les autres présences sont des femmes, soumises me semble-t-il.

Il y a quelques fils qui restent tricotés, je n'arrive pas à me souvenir et ça m'agace, comme de chercher un mot, l'avoir au bout de la langue et ne pas pouvoir le sortir. J'ai mon rêve au bout des yeux, mais il ne revient pas. Ce mécanisme me fascine.

Posté par Diane Groseille à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]