J'habite un immeuble de trois étages. J'habite le dernier étage. Il y a de grandes fenêtres et des poutres partout. Les murs sont blancs. Plein de lumière.

En bas de chez moi, il y a une route que l'on qualifie de grande, et qui a du l'être un jour mais qui est maintenant toute petite avec ses pavés irréguliers.

En bas de chez moi, il y a une petite boulangerie et quand je pars au travail tôt le matin, les odeurs de pain chaud parviennent jusqu'à mes narrines. La boulangère me connaît déjà et elle connaît même Whawha.

En bas de chez moi, il y a une petite fontaine ronde encastrée dans le mur voisin. Souvent les gens s'y arretent, y trempent leurs mains ou se penchent pour en regarder le fond.

En bas de chez moi, le jeudi matin, c'est marché. On y vend essentiellement des fruits et des légumes et ça sent très bon.

En bas de chez moi, il y a plein de touristes avec des appareils photo et des caméscopes, qui viennent souvent de très loin et qui semblent tout émerveillés.

En bas de chez moi, il y a un bureau de tabac où j'aime bien flaner quand j'ai le temps parce qu'ils vendent des journaux.

Au dessus de chez moi, y'a le ciel, que du ciel et sans doute une bonne étoile aussi, parce que pour le moment, c'est que du bonheur.