jeudi 2 septembre 2004

Vider. Remplir.

                 Encore un accrochage aujourd'hui avec Tête de brique. Je me rassure en me disant qu'elle est comme ça avec tout le monde. Cette femme me répugne.

Dans la continuité. Les journées s'allongent, je dors trop peu entre mes aller-retours et mes cours, les cartons, les paperasses.  Ju, ami de ma soeur (et accessoirement ex de moi en courant d'air) va reprendre l'appart'. Un peu moins l'impression de l'abandonner. Je verse des larmes de fatigue, de nostalgie et de connerie en remplissant mes cartons. Ce que je suis niaise. Y'a plus que du vent dans ma tête, je suis en pilote automatique. Impatiente que tout ça se termine...

Posté par Diane Groseille à 20:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Pédagogie.

           Semaine difficile. Souvent le coeur dans la gorge, grosse boule qu'on essaye de ravaler. Je speede. Je mets des morceaux de ma vie dans des boîtes en carton et je les entasse dans ma voiture. Ma vie ici se vide. Je l'installe ailleurs. Tout une période qui fout le camp entre mes doigts comme du sable. Je retrouve des cartons de lettres, des boîtes de photos qui ralentissent ma tâche....

Puis hier eurrrrrrrrrrrrrrk. Altercation dans un couloir. Tête de brique qui une fois de plus ne m'a pas prévenue et je me retrouve avec une heure de cours à improviser. Je hausse le ton. "Pas très pédagogique" me répond-elle. Elle sait pas, elle a jamais improvisé une heure de cours. Mes mains en ont trembler, d'avoir envie de lui dire merde aussi. Je suis susceptible, je peux devenir méchante quand on critique gratuitement ma façon d'enseigner.

Retour ici après un peu de sport dans les escaliers de mon nouvel immeuble. Envie d'une terrasse. J'appelle Marie, je file dans les escaliers, je claque la porte derrière moi et au moment ou elle entre en contact avec le mur, je réalise que mes clés sont à l'intérieur. Il a fallu appeler un serrurier, il a fallu l'attendre, il a fallu le regarder bidouiller ma porte, il a fallu lui verser 85 euros. Tête de Linotte. Marie a mangé avec moi. Picollade. Neb est dans sa montagne pour deux jours, ça m'a fait du bien de me retrouver seule avec elle... La relation sera plus la même après...

Curieusement aussi cette semaine, plein de coups de fil de personnes qu'avaient disparu de ma circulation.

Posté par Diane Groseille à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]