.... Qui a grillé un feu sous mon nez hier soir aux alentours de minuit. 

 [Bien sur que ce jeune homme, même s'il était amené à lire ces quelques lignes (ce qui est déjà peu vraisemblable, la toile est grande et quand on ne sait pas faire la différence entre du vert et du rouge, y'a des risques pour qu'on ne sache pas lire) ne se reconnaîtrait pas forcément. C'est vrai, combien de connards ont grillé des feux en ce samedi d'août? Et moi, j'en ai eu un sous le nez: un beau spécimen à casquette et 205 rouge (toujours le rouge pour le symbole phallique, ben voyons!). Oui, je sais messieurs les connards, vous êtes nombreux, avec vos casquettes et vos 205 rouges à griller les feux.]

Bref, toi, oui toi, qui est arrivé à plus de 100 km/h en centre ville alors que j'étais engagée sur le carrefour et que ton feu était rouge depuis un bon moment, et bien, je suis contente, ravie, que tu sois allé exploser ta pourriture de caisse dans le terre plein central en face, ravie aussi d'avoir eu ce réflexe qui m'a permis de donner un coup de frein pour t'éviter de justesse, sans quoi, ta pourriture de caisse, tu l'explosais dans ma voiture et tu entrais peut-être même dans une bonne partie gauche de mon corps. Alors je n'ai pas peur des mots, en plus d'être un connard de première, tu es un assassin qui s'ignore.

En esperant que tu n'aies pas de quoi te racheter une autre 205.