jeudi 15 juillet 2004

Bip bip Je ne suis pas là pour le moment, mais vous pouvez me laisser un message bip bip bip

Départ prévu pour demain matin. Dernières lignes ici, au grand plaisir de mon Watterman qui me trouvait bien infidèle les derniers temps. Je ne sais comment je vais pouvoir me passer de ma consultation plus que quotidienne de mon blog... Sans doute en sirotant un cocktail sur la plage avec mon Neb... On se rassure comme on peut.

Je passe d'abord quelques jours chez Mim' comme c'était prévu. Ce fut d'ailleurs un sujet de discorde il y a quelques heures avec mon homme de moi. C'est la première fois qu'il vit une relation si intense et de mon côté, je ne veux pas reproduire les erreurs déjà commises. Après, c'est toujours difficile de faire marche arrière. Il est même sorti prendre l'air tellement l'ambiance ici devenait oppressante. Puis l'est revenu et on s'aime toujours...

Ces vacances m'angoissent un peu. Parce qu'il y a toutes ces histoires d'appartement et de déménagement en vue, parce que je ne roule pas sur l'or, parce que je vais découvrir mon homme de moi dans un autre cadre, un nouveau contexte, parce que le retour voudra déjà dire rentrée... Mais qu'elle est conne. Elle se barre trois semaines et elle trouve le moyen de chouiner.

[ peut-être homme de moi emmène son Mac. je pourrais alors relater mes escapades]

Posté par Diane Groseille à 23:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Encore pour les visiteurs gourmands...

Ils sont si nombreux, je ne voudrais pas les décevoir. Et voilà une belle liste de recettes de confiture et autres friandises à base de groseilles, ça me met l'eau à la bouche...

Posté par Diane Groseille à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rêve de gosse

  Quand j'avais une quinzaine d'années, je répondais à ceux qui me demandaient ce que je voulais faire quand je serai grande: "j'élèverai des chèvres en Ardèche!". Provocation d'ado, mais aussi réel rêve de baba qu'a raté son époque de quelques décennies. L'été dernier, je l'ai passé en Ardèche, deux mois, avec des gosses de banlieues, à crapahuter dans les gorges pour les épuiser et pour leur laisser de bons souvenirs. J'ai craqué: la nature sauvage et l'état d'esprit...

Et si je plantais tout: job, appart', et projets ici, pour réaliser mon rêve de gosse: une bâtisse de vieilles pierres claires sur les collines, avec la rivière en contrebas et de grands arbres autour, un petit troupeau de bics, de quoi vendre quelques fromages au marché du coin, un potager et un petit verger, et un poste de prof pas trop loin...

Posté par Diane Groseille à 18:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Temple rose

 

L'autre soir, ciel chargé et menaçant d'un côté, de l'autre, nuages éparses qui laissent filtrer les derniers rayons d'une lumière étrange sur un toît qui ne sera bientôt plus le mien.

Posté par Diane Groseille à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fahrenheit 9/11

       Sortie de cinéma. Michael Moore et sa palme d'or. Je suis profondément révoltée par tout ce que je savais déjà: le napalm, le fait que z'avaient rien demandé ces pov' civils irakiens, le fric, le fric, le fric... Maintenant, oui, c'est un film destiné au public américain,très manichéen (les gentils qu'on sait même plus très bien qui c'est VS les méchants et même qu'on dirait que c'est Bush tout seul le gros méchant (trop d'honneur pour lui)). Relativement subjectif ce qui est surprenant pour un doc, mais pas très étonnant quand on sait qui tient les ficelles et la caméra. L'impression aussi qu'on se sert de la même propagande dont ont su faire preuve les télés américaines pour convaincre la populace que la guerre en Irak, c'est vachty bien, mais là, c'est dans l'autre sens... Quoi qu'il en soit, il en a une bonne paire le Michael, et si ça peut au moins faire réagir les Américains aux prochaines élections, ce sera toujours une bonne chose...

Posté par Diane Groseille à 02:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]