Je suis dans le garage. Je vois ma voiture derrière moi, dans une pénompbre teintée de néons. Je tourne la tête pour insérer la clé dans une serrure dont j'ignore ce qu'elle va ouvrir et quand je me retourne, ma voiture s'est approchée de moi. Elle est juste là, collée à mes jambes, et il n'y a pas eu le moindre bruit. Et là, je vois, de l'autre côté du véhicule ce personnage long et fin avec une barbe en collier et des yeux qui sourient. Je sais alors, sans qu'il me parle, dans ma torpeur qu'il va m'oter la vie.

Réveil en sueur Neb me dit que je criais.