Bon alors.... Je suis amusée. Par un commentaire de quelqu'un réagissant à un de mes posts (concernant mon ami Cauet) et qui se dit lui même amusé. Je suis sceptique. La violence de sa réaction ne traduit en rien de l'amusement. Je croyais que le blog était un lieu de libre expression et je ne comprends donc pas vraiment qu'on se froisse si facilement, surtout pour si peu, on peut se voir contrarié tout au plus, mais vexé comme un pou... Oui, ça me fait sourire. L'anonyme S. me traite de frustrée bien-pensante puant la démago et de pseudo intellos à 2 balles. Pourquoi pas. Je m'en défends avec le sourire, à moitié en fait, à quoi bon?! Je réfléchis depuis le début à l'intéret de l'écriture ici, j'en viens à me poser de sérieuses questions. Mais ce ne sont pas ce genres de remarques qui m'apporteront les réponses... Et je souris encore quand je repense à Nushy et son fameux Lent feu... Oui, je souris...